ustensile


ustensile

ustensile [ ystɑ̃sil ] n. m.
• 1639; ustencile 1439; utensile 1351; lat. utensilia, de uti « se servir de »; s d'apr. user
Objet ou accessoire d'usage domestique sans mécanisme, ou muni d'un mécanisme simple. Ustensiles de ménage. Ustensiles de cuisine : récipients (batterie de cuisine), bouilloire, broche, casserole, cocotte, couteau, cuillère, écumoire, entonnoir, faitout, fourchette, friteuse, hachoir, louche, marmite, mixeur, mortier, moulin à légumes, ouvre-boîte, passoire, poêle, presse-purée, râpe, robot. Les « ustensiles et accessoires dont elle n'aurait pu se passer : son moulin à café et sa boule à thé, une écumoire, un chinois, un presse-purée » (Perec). Ustensiles de jardinage. Ustensiles de toilette. Fam. Qu'est-ce que c'est que cet ustensile ? engin, 1. truc.

ustensile nom masculin (moyen français ustensile, du latin utensilia, tout ce qui est utile, avec l'influence de user) Objet servant aux travaux domestiques, en particulier à la cuisine. ● ustensile (synonymes) nom masculin (moyen français ustensile, du latin utensilia, tout ce qui est utile, avec l'influence de user) Objet servant aux travaux domestiques, en particulier à la cuisine.
Synonymes :
- matériel

ustensile
n. m.
d1./d Objet, outil d'usage quotidien, ne comportant généralement pas de mécanisme, ou seulement un mécanisme de conception élémentaire. Ustensile de cuisine.
d2./d (Plur.) (Québec) Couvert (2, sens II, 2). Mettre les ustensiles pour le repas.

⇒USTENSILE, subst. masc.
A. — 1. Vieilli. Tout ce qui est nécessaire dans une maison (meubles, outils, objets domestiques). [Pascal] ne veut rien qu'une chambre mal tapissée, des ustensiles grossiers (SAINTE-BEUVE, Port-Royal, t. 3, 1848, p. 267). Le cellerier avait la manie de ne rien jeter et il déposait dans ce capharnaüm tous les engins hors d'usage, tous les ustensiles brisés. Il y avait des literies malades et des arrosoirs qui avaient perdu leurs pommes (...) des tables sans pieds, des tabourets cassés, des marmites infidèles (HUYSMANS, Oblat, t. 2, 1903, p. 262).
2. HIST. DU DR., au sing. L'ustensile. Ensemble des fournitures dues à la troupe par les gens qui la logeaient et, p. ext., impôt établi par addition à la taille pour tenir lieu desdits fournitures (d'apr. MARION Instit. 1923).
B. — En partic.
1. Objet ou accessoire de conception simple, à usage domestique, servant en particulier à la cuisine. Ustensile de cuisine, de nettoyage; meuble garni d'ustensiles; ustensile d'argent, de cuivre, d'étain, de fer blanc, en aluminium. Six chandelles (...) illuminaient une nappe chargée de mets rustiques et d'ustensiles pittoresques (TOEPFFER, Nouv. genev., 1839, p. 412). C'est toujours la même chose dans les ventes, heureusement qu'il faut bien des cadeaux pour les bonnes, les parents pauvres, des coussins, des paillassons, des brosses, des ustensiles fabriqués par des aveugles de guerre (NIZAN, Conspir., 1938, p. 27).
2. Gén. au plur. Objet, matériel destiné à certains travaux, à certaines activités. Ustensiles de camping, de chasse, de jardinage, de pêche, de toilette; ustensiles agricoles. Vous ne serez libre de vendre votre imprimerie qu'après avoir payé Monsieur Métivier, car tous vos ustensiles sont toujours saisis (BALZAC, Illus. perdues, 1843, p. 736). Ses jambes le portent à peine. Il vit couché: entre une bouteille d'eau minérale et un coffret garni d'ustensiles inquiétants (J. BOUSQUET, Trad. du sil., 1935, p. 21).
3. Fam. Objet quelconque. Synon. engin, machin, truc1. Qu'est-ce que c'est que cet ustensile? [Sauvignet] a dit, en lisant les journaux: « Il était temps! Le vieux avait, de cet ustensile [la cravate de commandeur de la Légion d'honneur], une envie presque obscène. Il en aurait fait une maladie » (DUHAMEL, Maîtres, 1937, p. 152).
C. — PHILOS. Chose qui est utile ou utilisable potentiellement, dont la finalité est purement pragmatique. L'utile est la valeur positive de l'ustensile (outil, bien d'usage et de consommation, œuvre d'art) considéré comme moyen du plaisir et du zéro de douleur; le nuisible est la valeur négative de l'ustensile considéré comme moyen de la douleur et de la privation (RICŒUR, Philos. volonté, 1949, p. 106). V. ustensilité infra ex.
REM. 1. Ustensilage, subst. masc., vx, rare. Ensemble d'ustensiles. Synon. équipement, outillage. Tous les cinq ans, le mobilier et ustensilage du fileur, si coûteux, est hors d'usage! (MICHELET, Journal, 1845, p. 606). 2. Ustensiler, verbe trans., vx. ,,Garnir de tous les meubles, de tous les ustensiles, de tous les outils et accessoires nécessaires à une exploitation, à une occupation quelconque`` (BESCH. 1845-46). Synon. équiper, outiller. Part. passé en empl. adj., p. ext. Garni d'ustensiles, d'outils. La plupart des insectes sont en comparaison [avec l'oiseau] merveilleusement armés, ustensilés (MICHELET, Oiseau, 1856, p. 215). 3. Ustensilier, subst. masc., théâtre, vx. ,,Employé chargé de la disposition et de l'enlèvement des accessoires de petite dimension`` (BOUCHARD 1878). Synon. actuel accessoiriste. 4. Ustensilité, subst. fém., philos. Caractère de ce qui est utile ou utilisable potentiellement, considéré sous un aspect purement pragmatique. Il n'est pas concevable qu'on puisse se tenir sur le plan à la fois du projet utilitaire, considérer les mots comme des ustensiles et méditer de leur ôter leur ustensilité (SARTRE, Litt., 1948, p. 18).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Ac. 1694: ,,plusieurs disent utensile``. V. aussi FÉR. 1768 qui s.v. ustensille renvoie à utensile où il note: ,,Danet écrit utencile avec un c, c'est une faute``. FÉR. Crit. t. 3 1788: ustensile. LITTRÉ: ,,La forme régulière serait utensille, au féminin, représentant le pluriel neutre avec l'l mouillée. Quant à l's, elle est absolument barbare; le XVIe siècle ne l'avait pas; des parlers provinciaux ne l'ont pas non plus``. La forme mod. avec s s'expliquer par l'influence de user. Étymol. et Hist. 1. a) 1374 utencilles plur. « ensemble des objets servant à l'usage domestique » (Ordonnance au sujet des finances du duc de Bourbon ds HAVARD: tous les utencilles de linge de table, de vaisseaulx de cuisine, d'eschansonnerie); 1389-92 utenciles d'ostel (Registre criminel du Châtelet, éd. Duplès-Agier, t. 2, p. 259), a désigné également les objets servant à l'exercice d'un métier (1407, Chartes confisquées aux bonnes villes du Pays de Liège, publ. par Em. Fairon, p. 307 — 1508, Comptes de Dépenses de la construction du château de Gaillon, éd. A. Deville, p. 520), empl. dans lequel il a été évincé par outil (a. fr. ostil); les formes utencile, utensile, parfois fém. (v. FEW t. 14, p. 87) sont att. jusqu'au mil. du XVIIIe s. (Trév. 1740); b) fin du XVIe s. fig. (DESHOULIÈRES, Poesies, t. 1, p. 82 ds LITTRÉ: Grands savantas, nation incivile, Dont Calepin est le seul ustensile); c) 1610 sens grivois (BÉROALDE DE VERVILLE, Moyen de parvenir, éd. H. Moreau, A. Tournon, p. 133); d) 1881 « maîtresse d'un souteneur » (RIGAUD, Dict. arg. mod.); 2. a) 1472 (en parlant de soldats en garnison dans une ville) paier les ustencilles « payer les dépenses de leur entretien quotidien » (Lettre de Louis XI, éd. J. Vaesen et E. Charavay, t. 5, p. 77); b) 1636 (MONET: Utansiles de gens de guerre [...] que l'hote leur fournit tant qu'il les loge); cf. 1680 être obligé à la fourniture de l'ustencile (RICH.). Utensile empr. au lat. utensilia, mot de la lang. parlée (v. ERN.-MEILLET) « objets nécessaires, meubles, ustensiles », plur. neutre de utensilis « dont on peut faire usage » (dér. de uti « user, se servir de, employer »); ustensile p. altér. de utensile d'apr. user, v. aussi outil. Fréq. abs. littér.:335. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 543, b) 500; XXe s.: a) 417, b) 442.

ustensile [ystɑ̃sil] n. m. et adj.
ÉTYM. 1639 (ustensil, 1534); ustencile, 1439; utensile, 1351; lat. utensilia « tout ce qui est nécessaire aux besoins », de uti « se servir de »; s d'après user.
A N. m.
1 Objet ou accessoire d'usage domestique composé généralement d'une seule pièce et dont l'utilisation n'exige pas la mise en mouvement d'un mécanisme.
REM. 1. Se dit parfois pour des appareils ou instruments d'usage très courant et de mécanisme simple.
2. À la différence de l'outil, l'ustensile n'implique généralement pas une action physique sur la matière.
Un bahut, un meuble garni d'ustensiles (→ Mobilier, cit. 2). || Ustensiles de cuivre pendus aux murailles (→ Ébranler, cit. 22). || Ustensiles de ménage (→ Incompétence, cit. 2; insurrection, cit. 4).Ustensiles de cuisine. Cuisine; récipient. || Ustensiles d'argent ( Argenterie); de cuivre jaune ( Dinanderie), d'étain. || Ustensile de petite chaudronnerie.Ustensiles de jardinage ( Jardinier). || Ustensiles de toilette (→ Habitude, cit. 14). || Ustensiles de campement (→ 1. Sac, cit. 8). Matériel. || Magasin où l'on vend des ustensiles. Bazar, droguerie, quincaillerie.
1 Ils sont occupés pendant la nuit d'une charrue, d'un sac, d'une faux, d'une corbeille, et ils rêvent à qui ils ont prêté ces ustensiles (…)
La Bruyère, les Caractères de Théophraste, « De la rusticité ».
1.1 Tous les ustensiles qui servent au ménage sont faits de la main des hommes; les cuillers, d'os de renne, qu'ils ornent de figures (…)
J.-F. Regnard, Voyage en Laponie, p. 149.
2 (…) un vieux lit de sangles, la braise, le charbon, les fers à repasser, la fontaine filtrante, la vaisselle et tous les ustensiles particuliers aux petits ménages.
Balzac, la Bourse, Pl., t. I, p. 335.
2 (1439). Vx. a Tout ce qui est nécessaire dans une maison. Meuble (II., 1.), objet, outil. || « (…) il vous faut être habile (cit. 1) À vider de céans jusqu'au moindre ustensile » (Molière).
b (Langue class.; souvent au fém. : une ustensile). Objet d'usage. || « Les ustensiles sacrées » (Fontenelle).
3 (1636). Milit. Vx. Ce dont avaient besoin les troupes de passage et qu'elles prenaient, de droit, chez l'habitant (→ État-major, cit. 1).
4 (XXe). Fam. (iron.). Objet. || Qu'est-ce que c'est que cet ustensile ? Engin, machin, truc.
B Adj. Didact. Qui a valeur d'ustensile, concerne l'ustensile.
3 (…) questionnaires « psychologiques », trucs, bricolages, appareils ménagers, emplois du temps, tout ce paradis ustensile d'Elle ou de l'Express (publications) glorifie la clôture du foyer, son introversion pantouflarde, tout ce qui l'occupe, l'infantilise, l'innocente et le coupe d'une responsabilité sociale élargie.
R. Barthes, Mythologies, p. 48, 1957.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ustensile — de cuisine Bocaux de menthe, de carvi, de thym et de sauge sur une étagère sous laquelle sont accrochées une poêle, une fourchette à découper, une spatule de glaçage, une cuillère à pot …   Wikipédia en Français

  • ustensile — Ustensile. s. m. Plusieurs disent utensile, Terme qui se dit proprement de toutes sortes de petits meubles servant au mesnage, & principalement de ceux qui servent à l usage de la cuisine. Tout l inventaire ne consistoit qu en plusieurs petits… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • ustensile — (u stan si l ) s. m. 1°   Toute espèce de petit meuble servant au ménage, et principalement à la cuisine. •   Mais demain, du matin, il vous faut être habile à vider de céans jusqu au moindre ustensile, MOL. Tart. v, 4. •   Une petite cuisine… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • USTENSILE — s. m. Il se dit de Toutes sortes de petits meubles servant au ménage, et principalement de Ceux qui servent à l usage de la cuisine. Tout l inventaire ne consistait qu en quelques ustensiles de cuisine.   Il se dit aussi Des divers instruments… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • USTENSILE — n. m. Il se dit d’Objets servant aux usages domestiques et principalement à la cuisine. Des ustensiles de ménage. Tout l’inventaire ne consistait qu’en quelques ustensiles de cuisine. Il se dit aussi des Divers instruments propres à certains arts …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • ustensile — nm. utinsilo (Thônes), artinbâlo (Arvillard). E. : Pâtée, Vaisselle …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Ustensile de cuisine — Bocaux de menthe, de carvi, de thym et de sauge sur une étagère sous laquelle sont accrochées une poêle, une fourchette à découper, une spatule de glaçage, une cuillère à pot, une cuillère perforée et une écumo …   Wikipédia en Français

  • Corne (Ustensile) — Pour les articles homonymes, voir Corne. Corne de cuisine Une corne est un ustensile de cuisine en forme de demi lune semi souple en c …   Wikipédia en Français

  • Chinois (Ustensile) — Pour les articles homonymes, voir chinois. Chinois en inox Le chinois est un ustensile de cuisine. C est une passoi …   Wikipédia en Français

  • Corne (ustensile) — Pour les articles homonymes, voir Corne. Corne de cuisine Une corne est un ustensile de cuisine en forme de demi lune semi souple en corne ou maintenant en plastique de 15 à 20 cm de diamètre, se …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.